La spiruline, source de vie

Analysée depuis plusieurs dizaines d'années par la communauté scientifique, ses constituants ont révélé une valeur nutritionnelle exceptionnelle de par sa richesse inégalée en protéines, en lipides insaturés, en vitamines antioxydantes et en minéraux essentiels. Elle permet de combattre la malnutrition, favorise le rétablissement lors d’une convalescence ou accompagne l’entrainement des sportifs.

Très peu d’aliments présentent une qualité nutritionnelle aussi variée et importante dans une forme aussi compacte, ce qui fait de la spiruline un complémentaire alimentaire d’exception qui améliore le métabolisme et répare, renforce et tonifie le corps.

Préconisée comme apport nutritif et comme nourriture à cultiver par l’Agence Spatiale Européenne et recommandée par l’UNESCO pour la malnutrition et par un nombre grandissant de consommateurs, sa réputation n’est plus à faire.

Son composé actif majeur, la phycocyanine, est à l'origine de la plupart de ses bienfaits.

Qualités nutritionnelles de la spiruline

Sa richesse nutritionnelle est inégalée, principalement de par sa haute teneur en protéines (60-70% de matière sèche, dont 47% est composé d’acides aminés essentiels) qui est deux fois plus riche que celle du soja, mais aussi d’autres composants essentiels tel que le fer (0,1%), l’acide gamma-linolénique (oméga-3) (1%), les vitamines (A, B, E, K), les minéraux (Na, K, Mg, Ca, P), les oligo-éléments (Zn, Mn, Cu, Mo, Se), la chlorophylle et surtout la phycocyanine.

La consommation régulière de spiruline permet d'aider à diversifier son alimentation, et en plus :

  • De réduire les maladies cardiovasculaires : en stimulant la synthèse de la lipoprotéine lipase, elle permet de faire diminuer le taux de LDL (mauvais Cholestérol) et d’augmenter celui du HDL (bon cholestérol).
  • D'apporter un effet bien-être : avec sa haute concentration de protéines, elle apporte une sensation de satiété qui vient modérer l’appétit, aidant ainsi à mieux contrôler l’alimentation et la ligne. De plus, étant disponible sous plusieurs formes, elle se prête à diverses méthodes de préparations culinaires (à froid), permettant ainsi un apport nutritionnel complémentaire créatif.
  • De réduire les risques de diabète : la spiruline permet de baisser la taux de glycémie à jeun et de booster l’efficacité de l’insuline.
  • De renforcer les muscles : en apportant du fer et les autres oligo-éléments, les différentes vitamines, et les acides aminés, elle contribue à la réparation et renforcement des muscles, diminuant ainsi les courbatures et le temps de récupération après des séances de sport intenses.
  • De permettre un effet anti-vieillissement : grâce à son effet antioxydant, en parti apporté par les agents antioxydants tels que la chlorophylle, la phycocyanine, les caroténoides, les acides gras insaturés, les vitamines et aussi par l’enzyme superoxide dismutase (SOD), la spiruline aide à la régénération cellulaire et ralentit ainsi le vieillissement.
  • De détoxifier : la spiruline stimule la fonction du foie et permet d’éviter l’accumulation d’acides gras et de réduire l’inflammation hépatique.

* Indispensable au renouvellement cellulaire et participe à la formation des globules rouges

Haut de page   >