FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 50€

VOUS AVEZ UNE QUESTION ? 04.42.17.14.70

Bien choisir sa spiruline pour bénéficier de tous ses bienfaits.

par | Déc 11, 2020 | Bien-être, Conseil, Ecosynia, Spiruline | 0 commentaires

Vous souhaitez prendre de la spiruline, ou vous avez été conquis par ses bienfaits et vous en consommez régulièrement ?

 

Bienvenue dans le monde de la spiruline et félicitations!

Prendre de la spiruline, c’est un premier pas vers une nutrition plus saine et complète et vers un corps plus équilibré et vitalisé.

De nos jours, il existe une très grande diversité de spiruline sur le marché, les unes paraissant aussi bien produites et présentées que les autres, tant et si bien qu’il est difficile de se décider devant un si grand choix. Comment choisir une source de spiruline de bonne qualité? A défaut d’être accompagné par un connaisseur pour identifier une bonne spiruline, voici quelques conseils qui vous permettront d’être satisfait de votre achat et de votre consommation.

 

Type de produits

La spiruline se vend sous deux formes distinctes :

Séchée : en paillettes/ brindilles, poudre, comprimés ou gélules
Fraîche : en pâte réfrigérée ou surgelée

La spiruline est fragile et se dégrade facilement. Le délai d’utilisation d’une spiruline fraîche est de moins de 10 jours alors que la spiruline sèche peut être conservée pendant des mois. Le choix se fait habituellement en fonction de votre mode de consommation, de sa fréquence et du goût que vous aimez. Une spiruline fraîche bien fabriquée a un goût très léger et se prête facilement pour à peu près tous les types de préparation (plats et boissons). La spiruline sèche (poudre et paillettes) convient aussi aux mets et boissons, mais en revanche elle est un peu plus difficile à dissoudre et à homogénéiser. Pour ceux qui en prennent quotidiennement et qui préfèrent éviter le goût plus prononcé à l’état sec de la spiruline (pour rappel, un mélange entre l’épinard et les fruits de mer), les comprimés et gélules sont les meilleures façons d’en consommer !

Dans tous les cas, il est important d’utiliser des produits 100% spiruline, sans conservateur ni excipient.

Pour ceux qui seraient vraiment dérangés par l’odeur ou le goût, la forme en gélules ou en comprimés sera la plus adaptée, sinon il est préférable de s’orienter vers une consommation de phycocyanine liquide qui s’avèrera être la meilleure solution, permettant ainsi de bénéficier de tous les bienfaits de cette microalgue, sans les mauvais côtés.

Fraîcheur et valeur nutritionnelle

La durée d’utilisation optimale de la spiruline est très variable. Elle peut aller de 10 jours pour de la spiruline fraîche réfrigérée (s’étend à près d’une année si elle est surgelée) à une durée de 1 à 2 ans pour de la spiruline sèche.

Une spiruline fraîche et de bonne qualité doit avoir une couleur « vert – bleue » et une légère odeur avec une note « végétale/mer » agréable. La présence d’une odeur forte et persistante et d’une couleur bleutée prononcée indiquent fort probablement que le produit a été mal conditionné et qu’il est oxydé. A noter aussi qu’une bonne spiruline contiendrait au moins 60% de protéines, 0,1% de fer et 10% de phycocyanine.

Provenance et méthode de production

Le lieu, ainsi que la méthode de production de la spiruline, sont deux paramètres importants car la qualité du produit en est grandement affectée. Veillez à ce que le site de production soit loin de toute émission de polluants atmosphériques et aquatiques. L’adhésion à des « démarches qualité » telles que les bonnes pratiques de fabrication, le HACCP, le label ECOCERT, l’ISO9001 et/ou l’ISO22000 sont des critères importants qui démontrent l’engagement de la production de la spiruline selon un cahier des charges rigoureux (environnement propre, intrants purs, pratiques d’hygiène strictes) et qui garantit qualité, traçabilité et confiance sur les produits sortants. Les certificats d’analyses détaillant les tests microbiologiques (présence/comptage de germes), la concentration de métaux lourds, de pesticides, d’hydrocarbures et de cyanotoxines (toxines provenant d’espèces de cyanobactéries autre que la spiruline) sont nécessaires pour déterminer la pureté et la sécurité alimentaire de la spiruline.

Vous êtes soucieux de l’empreinte environnementale et de la pratique durable de la culture de spiruline ?

Une spiruline bio serait à première vue, la plus pure, naturelle et écologique. Cependant, la production de spiruline bio requiert des pratiques de culture plus lourdes, notamment un pré-traitement importants des intrants biologiques, ainsi que des vidanges plus fréquentes des bassins. Aussi, une spiruline bio de l’étranger, estampillée bio en Europe, n’adhère pas forcément aux mêmes critères que ceux du label AB bio français ou européen. A ce jour, une spiruline non-bio, certifiée par des normes de sécurité alimentaire comme évoquées plus haut, peut être tout aussi bonne et nutritionnelle qu’une spiruline bio, voire bien meilleures.

Privilégiez plutôt l’exigence de la qualité, la proximité de vente, le relationnel avec le/les producteurs pour faire votre choix d’une spiruline alliant tous les bienfaits d’une alimentation saine et éco-responsable.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *